Robert DenoŽl, ťditeur

Textes et interviews

1937

 

12 juin

 

Présentation, dans Les Nouvelles Littéraires, de l'ouvrage du docteur Sacha Nacht : Pathologie de la vie amoureuse. Les annonces par l'éditeur d'ouvrages parus dans sa « Bibliothèque Psychanalytique » sont peu nombreuses. Celui-ci s'adresse, il est vrai, « au grand public cultivé ».

 

Dr S. Nacht. Pathologie de la vie amoureuse

Cet essai écrit par un des meilleurs représentants de la psychanalyse française est destiné au grand public cultivé. Il explique le mécanisme des anomalies sexuelles et montre comment on peut les guérir.

 

13 août

 

Présentation, dans Les Nouvelles Littéraires, du roman de Simone Téry : Le Cœur volé. L'auteur [1897-1967] était éditorialiste à L'Humanité.

 

Simone Téry. Le Cœur volé

On connaissait Simone Téry comme une excellente journaliste. Le Cœur volé la situe au premier rang de nos écrivains d'imagination. Ce roman, dont l'action se déroule dans le cadre de la vie française de ces derniers mois, conte le drame intime d'une femme pour qui l'amour demeure la première exigence. On y voit en action plusieurs écrivains  et hommes politiques vivants à côté des personnages inventés. Et cette intrusion de la vie d'aujourd'hui dans la fiction donne à ce livre passionnant un attrait de surcroît - proprement inimitable.

Editions Denoël

 

16 octobre

 

Présentation, dans Les Nouvelles Littéraires, d'un essai de Louise Hervieu : Le « Crime ». Le texte inattendu de ce « Vient de paraître », sur-titré : « Croisade pour la race », vient à la suite du prix Femina obtenu l'année précédente par le roman Sangs : l'auteur, hérédo-syphilitique, a entrepris une véritable croisade pour la création d'un « carnet de santé ». Devant l'intertie des pouvoirs publics elle publie ce manifeste, avec l'aide de l'éditeur qui met en vente simultanément une édition à  bon marché de son roman, alors que l'édition courante, vendue 21 F, est toujours en librairie.

Louise Hervieu publie Le « Crime »

Le « Crime » n'est pas une œuvre littéraire, c'est une œuvre sociale, une œuvre constructive. L'auteur l'a conçue comme l'annonce d'une réforme capitale : le Carnet de santé. A la campagne qu'elle entame aujourd'hui s'associent d'éminentes personnalités du Monde religieux, de la Presse, des Lettres, de l'Armée, de la Médecine, de la Politique. Louise Hervieu fait appel, au-dessus des partis, au-dessus des querelles, à tous ceux qui veulent d'abord sauver la race.

Pour rendre cette campagne plus efficace et mettre à la portée de tous le roman magnifique qui illustre les idées de la grande artiste, nous lançons en même temps que Le « Crime » une édition à bon marché de Sangs à 7 fr. 50.

Editions Denoël

 

27 novembre

 

Présentation, dans Les Nouvelles Littéraires, du deuxième roman d'Albert Paraz : Les Repues franches, paru deux jours plus tôt.

Albert Paraz. Les Repues franches

Albert Paraz a créé un personnage nouveau, une sorte de philosophe ingénu, cynique, prêt à tous les dévergondages de l'esprit et aux autres, avec cela d'une intelligence prompte, d'une imagination brillante et joyeuse, bref un personnage bien fait pour décrire notre époque d'incohérence et de délire permanent. Ce personnage, il l'a nommé du nom d'un assez bon diable : Bitru.

C'est une création originale. L'auteur se réclame de Villon, on ne le trouvera pas indigne d'un tel patronage.

Editions Denoël