Robert DenoŽl, ťditeur

Dossier de presse Denoël

 

Pour lire un article de presse, cliquer une fois sur sa vignette

 

1945

 

Cette ultime année de la vie de Robert Denoël est pour le moins étrange car, s'il vit à l'écart de sa maison d'édition, il en possède les clés et il s'y rend le soir, pour vérifier si tout s'y passe selon ses vœux.

Il est en contact permanent avec elle grâce à René Barjavel et Guy Tosi, promus directeurs littéraires, à Auguste Picq, son directeur commercial, et à Madeleine Collet, sa secrétaire depuis 1932.

Ses rapports avec l'administrateur provisoire sont épisodiques mais existent bien car Maximilien Vox n'a pratiquement aucun pouvoir de décision. C'est un fonctionnaire qui, malgré sa connaissance de l'édition, suit les recommandations de ses directeurs littéraires - c'est-à-dire de Denoël.

La plupart des ouvrages qui sortent de presse sont dus à des écrivains avec lesquels Denoël a passés des contrats précédemment, comme Pierre Albert-Birot, Jacques Baïf, Luc Dietrich, Lanza del Vasto, Jean Proal, Jean Rogissart, ou Elsa Triolet.

Les nouveaux venus, Blaise Cendrars et Henry Miller, sont des recrues de poids mais ce n'est pas Vox qui les a séduits : Denoël avait, dès 1944, noué des relations commerciales avec eux. L'administrateur provisoire aura, au moins, amené deux auteurs rue Amélie, grâce aux relations de son fils résistant : Maurice Clavel et Henri Frenay.

Aussi décevante soit-elle, comme pour la plupart des éditeurs, l'année 1945 appartient aussi à Robert Denoël.

 

*

 

Elsa Triolet : Le Premier accroc coûte deux cents francs

[ 25 mars - n° 512 ]

Couverture de la première édition,  mars 1945   Le Populaire du Centre,  23 juin 1945   Ce Soir,  3 juillet 1945   L'Epoque,  3 juillet 1945   L'Epoque,  3 juillet 1945  

Le Canard enchaîné,  4 juillet 1945      Ce Soir,  4 juillet 1945   Gazette de Lausanne,  4 juillet 1945   L'Epoque,  10 juillet 1945   Le Populaire du Centre,  14 juillet 1945  

Regards,  14 juillet 1945   Ce Soir,  27 juillet 1945   Regards,  1er août 1945    Etudes,  octobre 1945     Edition suisse (Librairie de l'Université de Fribourg), 1945    

Couverture d'une nouvelle édition,  1946    Edition canadienne,  1946    The Saturday Review,  8 novembre 1947

 

Louis Artus : La plus belle histoire d'amour du monde

[ 31 mars - n° 494 ]

 Le Journal,  5 avril 1943    Couverture,  mars 1945 

 

Blaise Cendrars : L'Homme foudroyé

[ 31 août - n° 497 ]

Couverture de la première édition,  août 1945   Couverture d'août 1945, avec la bande due à Maximilien Vox   Spectateur,  3 octobre 1945   Le Populaire du Centre,  27 octobre 1945   L'Epoque,  30 octobre 1945

 

Lanza del Vasto : Principes et préceptes du retour à l'évidence  [« La Belle Etoile », 2]

[ 15 septembre - n° 505 ]

Couverture de l'édition originale,  15 septembre 1945   Frontispice de l'édition originale,  15 septembre 1945   Etudes,  avril 1946

 

Jacques Baïf : L'Oiseleur des ombres

[ 30 novembre - n° 495 ]

Couverture,  30 novembre 1945   Couverture avec bande-annonce,  30 novembre 1945   4e de couverture,  30 novembre 1945   Etudes,  janvier-mars 1947

 

Jean Proal : Bagarres

[ décembre - n° 509]

Couverture,  décembre 1945   La Gazette de Lausanne,  4 mai 1946   Couverture,  mai 2011

 

Emmanuel Beau de Loménie : Le Débat de ratification du Traité de Versailles  [« Perspectives », 4]

[ décembre ? - n° 496 ]

Première de couverture,  1945  Quatrième de couverture,  1945  Etudes,  janvier 1946

 

Saint François d'Assise : Les Fioretti

[ décembre ? - n° 511 ]

Couverture, 1945   Page de titre, 1945   Etudes,  avril 1946