Robert DenoŽl, éditeur

13 heures

Marion Delbo a demandé à Denoël de passer prendre en voiture le couple Baron à leur domicile de Neuilly.

François Baron : « Nous étions invités à déjeuner chez notre amie Mme Marion Delbo à Saint-Brice. Celle-ci avait chargé M. Denoël de venir nous chercher en voiture à notre domicile, rue de Sablonville. Entre midi et midi et demi, M. Denoël et une dame, que j’ai su par la suite être Mme Jean Voilier, se sont présentés à notre domicile. Je ne les connaissais pas ; c’est la première fois que je les voyais. M. Denoël s’est présenté. Nous sommes arrivés à Saint-Brice vers 13 heures. »

Jeanne Baron : « Dans le courant de la matinée, à une heure que je ne puis préciser faute de mémoire, M. Denoël et Mme Loviton sont venus nous prendre chez nous avec une voiture automobile. C’est la première fois que je les voyais. En cours de route nous n’avons eu aucune conversation particulière ; je ne puis dire également l’heure de notre arrivée à Saint-Brice. »

 

« Le déjeuner s’est passé normalement » dira simplement Marion Delbo.

« Au cours du repas, nous n’avons eu qu’une conversation générale », dira François Baron.

« Au cours de ce déjeuner et de l’après-midi, M. Denoël a surtout parlé de ses occupations en général », dira Mme Baron.