Robert DenoŽl, éditeur

 

Catalogue des Editions Denoël et Steele  1934

Imprimé par Louis Bellenand à la fin de l'année 1933, ce premier catalogue retrouvé [21 x 13, 14 pages] contient 95 titres : parus, à paraître, ou non parus ensuite.

L'exemple le plus frappant est celui de la collection « Les Conteurs romantiques allemands » qui devait comporter six titres et qui fut abandonnée après le premier volume paru en février 1933 : le 10 mai, le régime hitlérien commettait un gigantesque autodafé au cours duquel des centaines de milliers de volumes furent jetés aux flammes sur les places publiques de vingt-deux villes allemandes.


Parmi les autres titres « à paraître » mais non parus figurent :


* La Main au collet de John Russell, à moins qu'il s'agisse du titre provisoire de Aventuriers des tropiques, paru en mai 1934.
* Tancrède de Léon-Paul Fargue dans la collection « Loin des foules », plusieurs fois annoncé.
* Trois titres de la collection « Les Maîtres de la pensée religieuse ».
* Deux titres de la collection « La Bibliothèque Merveilleuse ».
* La Danse dans l'Inde de Francisco de Bragança-Cunha.
* Les Icares de la finance de Marcel Chaminade, annoncé à 15 F mais jamais paru : il s'agit d'une série de reportages publiés en 1932 dans Je suis partout.


Denoël incorpore Misère de l'homme à la « Bibliothèque Psychanalytique », alors que l'ouvrage du docteur René Laforgue paru en 1932, n'en faisait pas partie. Il y fait aussi figurer plusieurs tirés à part de la Revue française de psychanalyse, ce qui est parfaitement justifié puisqu'il est distributeur de la revue depuis 1930.

On trouve aussi Agnès, Bouboule et quelques autres, un roman d'Edmonde Bernard édité en 1929 par Ronald Davis dont le tirage a été racheté et remis en vente en 1931, mais sans que le nom de l'éditeur originel soit mentionné. Il est vrai que Ronald Davis est mort en août 1931 et que sa maison d'édition a disparu avec lui.

Denoël mentionne deux titres qu'il a publiés en 1929 [Artaud et Vitrac], mais non celui de sa protectrice Irène Champigny, paru la même année, ce dont elle se plaint : « C’est par erreur, ou plutôt par une négligence coupable que Le Grand Vent ne figure pas dans le catalogue 1935 : mais soyez sans crainte, il figurera dans le numéro de 1936 », lui écrit-il en juillet 1935. L'ouvrage de Champigny ne retrouvera sa place dans les catalogues qu'en 1937.

L'Ane d'or et les Chansons de salles de garde, parus en 1928 et 1930, n'y figurent pas : le premier parce qu'il est épuisé, le second parce qu'il a été publié sous le manteau.

 

               

            

Le « bulletin de réassortiment » qui accompagne le catalogue contient deux singularités :


* Couleur d'Orient de John Russel reste inconnu. Il ne peut s'agir d'un autre titre provisoire de Aventuriers des tropiques, paru en mai 1934 : l'insuccès des tirages de l'auteur américain a sans doute justifié son abandon.


* Dans la collection « La Clé des champs », on trouve deux nouveaux titres « sous presse » de Thornton Burgess qui ne figurent pas au catalogue mais qui ne sont pas parus.

 

            

 

*

 

Annonces dans la presse

 

L'annonce du 25 janvier dans Comoedia mentionne un volume de poèmes d'Aragon mais non son titre : il s'agit de Hourra l'Oural, qui paraîtra en mars.

Celle du 15 octobre dans Europe comporte pour la première fois un volume des Editions des Cahiers Libres dont Denoël et Steele ont racheté 65 titres quelques jours plus tôt : Mes débuts de Paul Morand, sorti de presse en août 1933 ; le nom de l'éditeur originel n'est pas mentionné.

 

 Comoedia,  25 janvier 1934    Mercure de France,  1er mars 1934   Mercure de France,  1er mai 1934     Mercure de France,  15 mai 1934    La Revue Hebdomadaire,  2 juin 1934    

Europe,  15 juillet 1934   Europe,  15 octobre 1934     Europe,  15 décembre 1934