Robert Denoël, éditeur

Fiches bibliographiques

ID : 68

Auteur : Milhaud, Etienne.

Titre : Bourrasque

Editeur : Editions Denoël et Steele

Année d'édition : 1933

Lieu d'impression : Montrouge

Imprimeur : Imprimerie Moderne

Achevé d'imprimer : 22 février 1933

Format : 19 cm

Nombre de pages : 236 p.-2 f. + 4 f. de catalogue

Illustrations :

Couverture : imprimée

Collection :

Numéro dans la collection :

Prix de vente : 15 F

Catégorie : Roman

Commentaires

Dépôt légal le 9 mai 1933 [BnF : 8° Y2. 79499] [KBR : Mus. 16.664 A]

Tirage ordinaire : 3 000 exemplaires

Annonces :

* dans Comoedia du 26 février 1933

* dans Je Suis Partout du 4 mars 1933

Mise en vente le 28 février 1933 [Boudrot, 58]

« Vient de paraître » :

* dans Les Nouvelles Littéraires des 25 février et 4 mars 1933 [« Les derniers bourgeois »]

* dans Cyrano des 26 février et 12 mars 1933 [voir « dossier de presse »]

* dans Gringoire du 3 mars 1933 [voir « dossier de presse »]

* dans L'Echo d'Alger du 10 mars 1933

* dans Le Figaro du 11 mars 1933

* dans Le Journal du 16 mars 1933

* dans La Revue de France du 16 mars 1933

* dans L'Œil de Paris du 18 mars 1933 [« Les derniers bourgeois »]

Comptes rendus :

* par Jules Rivet dans Le Canard enchaîné du 12 avril 1933 [voir « dossier de presse »]

* par Maurice Cartier dans Gringoire du 28 avril 1933 [voir « dossier de presse »]

* par Jean Vaudal dans La NRF n° 236 du 1er mai 1933

* par Paul Chauveau dans Les Nouvelles Littéraires du 13 mai 1933 [voir « dossier de presse »]

* par Pierre Descaves dans L'Européen du 19 mai 1933 [voir « dossier de presse »]

* par René Garmy dans L'Humanité du 7 août 1933 [voir « dossier de presse »]

* par Arnaud Dandieu dans Les Cahiers du Sud d'octobre 1933 [voir « dossier de presse »]

* non signé dans Marianne du 4 octobre 1933 [voir « dossier de presse »]

Figure au catalogue 1937 à 15 F ; soldé 50 F en juin 1947

L'auteur : avocat et journaliste communiste, israélite, juge au tribunal de Domfront en 1938 ; sa fiche à la BnF ne mentionne pas d'autre ouvrage. Pierre Boudrot précise qu'il était le cousin germain et beau-frère de Darius Milhaud, qui avait épousé sa sœur cadette