Robert Denoël, éditeur

Fiches bibliographiques

ID : 204

Auteur : Rosenmark, Solange.

Titre : Chacun son amour

Editeur : Editions Denoël et Steele

Année d'édition : 1936

Lieu d'impression : Paris

Imprimeur : Imprimerie Chantenay

Achevé d'imprimer : 20 juin 1936

Format : 19 cm

Nombre de pages : 219 p.-2 f.

Illustrations :

Couverture : imprimée

Collection :

Numéro dans la collection :

Prix de vente : 15 F

Catégorie : Roman



L'Intransigeant, 27.11.1931

Commentaires

Dépôt légal le 6 juillet 1936 [BnF : 8° Y2. 82937]

Tirage de luxe à 56 ex. num. : 1 japon impérial h.c., 55 alfa [30 F] dont 30 h.c.

Tirage ordinaire : 3 000 exemplaires

Mise en vente le 24 juin 1936 [Boudrot, 192]

Annonce dans le Journal des débats politiques et littéraires du 30 juin 1936 [voir « dossier de presse »]

« Bonnes feuilles » dans L'OEuvre du 29 juin 1936 [voir « dossier de presse »]

« Vient de paraître » :

* dans Le Figaro des 6, 11 et 13 juillet, des 17 et 18 août 1936 [voir « dossier de presse »]

* dans Paris-Soir des 11 et 14 juillet 1936 [voir « dossier de presse »]

* dans Les Nouvelles Littéraires du 12 juillet 1936 [« Un roman d'amour original. Une sobre étude de psychologie féminine. »]

Comptes rendus :

* par P.L. dans Le Figaro du 1er juillet 1936 [voir « dossier de presse »]

* par Henry Bidou dans le Journal des débats politiques et littéraires du 8 juillet 1936 [voir « dossier de presse »]

* non signé dans la Revue des Lectures du 15 août 1936 [voir « dossier de presse »]

* par Albert Willemet dans La Voix du combattant du 1er mai 1937 [voir « dossier de presse »]

Figure au catalogue 1937 à 30 F sur alfa, et à 15 F sur papier ordinaire ; au catalogue 1943 à 18 F

L'auteur : née Lucia Joséphine Solange Autard de Bragard [Port-Louis 12 novembre 1887 - Paris 1963], cette poétesse et romancière mauricienne était l'épouse de Raymond Rosenmark [1885-1950], l'avocat juif, franc-maçon et communiste de Jeanne Loviton. Elle a publié huit ouvrages entre 1923 et 1962, les signant tantôt Solange Rosenmark, tantôt Solange-Rosenmark. Collaboratrice, au cours des années trente, du Journal des Débats où elle publie un « Carnet de la Parisienne » hebdomadaire. Officier de la Légion d'Honneur en janvier 1936

Au cours de l'interview accordée au Figaro du 1er juillet 1936 l'auteur annonçait que son roman était le premier d'une tétralogie dont les trois suivants s'appelleraient : « Adonis, bourgeois perverti », « La Lumière sur le clocher », et « Journal d'une jeune fille en noir et blanc ». Aucun n'a paru

Denoël lui a édité un second volume en 1938 : Poésies de la bachelette Solange Autard de Bragard recueillies par le chevalier Solange-Rosenmark [voir le n° 638]. Bien que les deux ouvrages soient signés Solange-Rosenmark, j'ai pris le parti de les classer à Rosenmark (Solange)