Robert Denoël, éditeur

Fiches bibliographiques

ID : 512

Auteur : Triolet, Elsa.

Titre : Le Premier accroc coûte deux cents francs

Editeur : Société des Editions Denoël, Maximilien Vox dir.

Année d'édition : 1945

Lieu d'impression : Paris

Imprimeur : S.L.I.M.

Achevé d'imprimer : 25 mars 1945

Format : 19 cm

Nombre de pages : 417 p.

Illustrations :

Couverture : imprimée

Collection :

Numéro dans la collection :

Prix de vente : 150 F

Catégorie : Contes et nouvelles


Commentaires

Dépôt légal enregistré dans la livraison des 21 au 28 décembre 1945 [BnF : 16° - Y2 - 1900]

Tirage de luxe : 320 ex. num. sur vélin pur fil Lafuma dont 300 num. 1-300 et 20 h.c. num. I-XX

Un errata au verso de la page 417

Le volume contient :

* « La vie privée » [nouvelle inédite]

* « Les Amants d'Avignon » [nouvelle parue en octobre 1943 aux Editions de Minuit sous le pseudonyme de Laurent Daniel]

* « Cahiers enterrés sous un pêcher » [un fragment de cette nouvelle est paru dans Les Lettres Françaises n° 16 de mai 1944 sous le titre : « Aux armes, citoyens ! »

* « Le Premier accroc coûte deux cents francs » [nouvelle inédite]

Comptes rendus :

* par Robert Margerit dans Le Populaire du Centre du 23 juin 1945 [voir « dossier de presse »]

* par P.C. dans Ce Soir du 3 juillet 1945 [voir « dossier de presse »]

* par H. de Malafosse dans L'Epoque du 3 juillet 1945 [interview de Roland Dorgelès ; voir « dossier de presse »]

* par Louis-Piechaud dans L'Epoque des 3 et 10 juillet 1945 [voir « dossier de presse »]

* non signé dans Le Canard enchaîné du 4 juillet 1945 [voir « dossier de presse »]

* par Elsa Triolet dans Ce Soir du 4 juillet 1945 [voir « dossier de presse »]

* par J. Nr dans la Gazette de Lausanne du 4 juillet 1945 [voir « dossier de presse »]

* par Robert Margerit dans Le Populaire du Centre du 14 juillet 1945 [voir « dossier de presse »]

* non signé dans Regards du 14 juillet 1945 [voir « dossier de presse »]

* par Elsa Triolet dans Ce Soir du 27 juillet 1945 [« Interview avec moi-même » ; voir « dossier de presse »]

* par Pierre-Aimé Touchard dans Esprit n° 11 d'octobre 1945

* par Raymond Jouve dans Etudes d'octobre 1945 [voir « dossier de presse »]

Prix Goncourt 1944 décerné le 2 juillet 1945

Nouvelle édition le 20 juillet 1945, avec une bande imprimée noir sur fond rose : « Prix Goncourt/ Editions Denoël » [365 p.]

Une édition belge en 1945 [Bruxelles, Editions de l'Avenue]

Une édition suisse le 30 septembre 1945 [Fribourg, Egloff/ LUF (Librairie de l'Université de Fribourg)]

Une co-édition canadienne en 1946 [Montréal, Editions Valiquette]

Une édition typographique à tirage limité en 1951 [Editions de l'Imprimerie Nationale de Monaco, 2 vol. ; Collection des Prix Goncourt »]

Une édition de poche en 1964 [Le Livre de Poche] et en 1973 [Collection Folio]

Une édition bibliophilique en 1967 [Le Cercle du Bibliophile, collection « Le Club des grands prix littéraires » ; frontispice de Henri Matisse]]

Une traduction américaine [« A Fine of two hundred Francs »] non signée en 1947 [New York, Reynal & Hitchcock]

Compte rendu par Ben Ray Redman dans The Saturday Review du 8 novembre 1947 [voir « dossier de presse »]

Une traduction danoise [« Den forste Rifte koster 200 Francs »] par Lise Nygaard et Dagny Sandvat en 1947 [Copenhague, s.n.]

Une traduction anglaise [« A Fine of two hundred Francs »] non signée en 1949 [London, Hutchinson]

L'auteur : née Ella Kagan à Moscou le 11 septembre 1896, décédée à Saint-Arnoult-en-Yvelines le 16 juin 1970

Denoël lui a édité trois autres ouvrages : Bonsoir Thérèse en 1938, Mille regrets en 1942, Le Cheval blanc en 1945 [voir les n° 334, 433, 468]