Robert Denoël, éditeur

Fiches bibliographiques

ID : 333

Auteur : Simon, O. K..

Titre : Hitler en Espagne. Avec 16 documents hors texte. Préface d'Emile Buré

Editeur : Editions Denoël

Année d'édition : 1938

Lieu d'impression : Paris

Imprimeur : Imprimerie Coop. Etoile

Achevé d'imprimer : [avril 1938]

Format : 19 cm

Nombre de pages : [7]-270 p.

Illustrations : 16 ill. hors texte

Couverture : imprimée

Collection :

Numéro dans la collection :

Prix de vente : 18 F

Catégorie : Essai politique



Otto Katz


Commentaires

Dépôt légal le 27 juillet 1938 [BnF : 8° Ob. 404]

Annonce dans L'Homme Libre du 1er avril 1938

« Vient de paraître » dans Marianne des 6 et 13 avril 1938 [voir « dossier de presse »]

Comptes rendus :

* par André Chennevière dans L'Humanité du 9 avril 1938 [voir « dossier de presse »]

* par Paul Nizan dans Ce Soir du 21 avril 1938 [voir « dossier de presse »]

* par Emile Buré, préfacier de l'ouvrage, dans l'hebdomadaire algérien L'Avenir de Souk-Ahras du 1er mai 1938 [voir « dossier de presse »]

* par Julien Teppe dans Ambassades et Consulats de juin-juillet 1938 [voir « dossier de presse »]

* non signé dans Le Figaro du 25 juillet 1938 [signale l'interdiction par la Gestapo du livre en Allemagne]

* signé P.P. dans Le Nouvelliste d'Indochine du 14 août 1938 [voir « dossier de presse »]

* par Joseph Lecler dans Etudes de novembre 1938 [voir « dossier de presse »]

L'ouvrage figure sur la Liste Otto et fut retiré de la vente en septembre 1940. On le trouve aussi sur la liste belge CEHD de septembre 1941

L'auteur : Otto Katz alias André Simon alias Rudolf Breda [Jistebnice (Tchéquie) 27 mai 1895 - Prague 3 décembre 1952], communiste tchèque d'origine juive, a publié anonymement en 1937 la version anglaise de ce livre sous le titre : The Nazi Conspiracy in Spain [London, Victor Gollancz Ltd, 256 p.], traduite « sur le manuscrit allemand » par Emile Burns [i.e. Isabelle Brown]

En Angleterre et en France on lui a trouvé le pseudonyme d'O.K. Simon. André Chennevière, qui rend compte de l'ouvrage dans L'Humanité du 9 avril 1938, orthographie le nom de l'auteur : « Otto K. Simon » : le chroniqueur communiste sait, lui, que ce pseudonyme signifie « Otto Katz Simon ». Lieutenant de Willi Münzenberg [1889-1940], le fondateur du parti communiste allemand, Katz fut condamné à la pendaison à Prague le 3 décembre 1952

En 2010 Jonathn Miles a publié une biographie de cet espion étonnant sous le titre : The nine Lives of Otto Katz [Southampton, Textbooks]

Le préfacier [Dreux 6 mars 1876 - Paris 2 juin 1952], directeur du quotidien antimunichois L'Ordre, disparu en mai 1940