Robert Denoël, éditeur

Fiches bibliographiques

ID : 324

Auteur : Rieger, Max.

Titre : Espionnage en Espagne. Faits et documents recueillis par un officier de l'armée espagnole. Préface de José Bergamin

Editeur : Editions Denoël

Année d'édition : 1938

Lieu d'impression : Paris

Imprimeur : Imprimerie de Vaugirard

Achevé d'imprimer : [mai 1938]

Format : 19 cm

Nombre de pages : [7]-235 p.

Illustrations : 78 reprod. hors texte

Couverture : imprimée

Collection :

Numéro dans la collection :

Prix de vente : 18 F

Catégorie : Essai politique


Nouvelle édition, 2007



Commentaires

Dépôt légal le 27 juillet 1938 [BnF : 8° Ob. 406]

Volume numérisé par Google le 11 juin 2010

Annonce dans L'Homme Libre du 22 avril 1938

« Vient de paraître » :

* dans Le Populaire du 10 mai 1938

* dans L'Homme Libre du 14 mai 1938

Comptes rendus :

* par Paul Nizan dans Ce Soir du 21 avril 1938 [voir « dossier de presse »]

* par Marcel Arland dans La NRF n° 297 du 1er juin 1938

* non signé dans La Révolution prolétarienne du 25 juillet 1938 [« Vers un procès du POUM à Barcelone ? »]

* par Bertrand Gauthier dans Regards du 28 juillet 1938 [voir « dossier de presse »]

* signé A.C. dans L'Humanité du 13 août 1938 [voir « dossier de presse »]

* par Joseph Leclerc dans Etudes de novembre 1938 [voir « dossier de presse »]

La préface de l'écrivain catholique José Bergamin [Madrid 1895 - Fontarrabie 1983] est traduite par Jean Cassou [Bilbao 9 juillet 1897 - Paris 16 janvier 1986]

L'ouvrage figure sur la Liste Otto et fut retiré de la vente en septembre 1940. On le trouve aussi sur la liste belge CEHD de septembre 1941

L'édition originale espagnole, Espionaje en Espana, est parue quelques semaines plus tôt [voire simultanément] à Barcelone, aux Ediciones Unidad

Réédition espagnole en 2007, avec un titre explicite : Espionaje en Espana, seguido de El trotskismo al servicio de Franco : un testimonio documentado de la traicion del POUM en Espana [Sevilla, Ediciones Espuela de Plata] : « Espionnage en Espagne, suivi de Le Trotskisme au service de Franco : preuve documentée de la trahison du POUM en Espagne »

Le POUM, Partido Obrero de Unificacion Marxista [Parti ouvrier d'unification marxiste] est une organisation révolutionnaire espagnole créée à Barcelone en 1935 et dissoute en 1937, qui a participé activement à la Guerre d'Espagne contre le général Franco

Un texte de Juan Andrade, « Un libelle immonde : Espionnage en Espagne », a été publié en décembre 1975 dans les Cahiers Spartacus [il aurait dû paraître en juin 1939 mais sa composition fut saisie par la Gestapo] qui met en cause Victorio Sala, directeur de la police espagnole, et ses services. Le livre de « Max Rieger » est donc un travail collectif, dû en grande partie au secrétariat de la propagande du Komintern soviétique