Robert DenoŽl, éditeur

2002

 

Février

 

Le 12 : La salle de ventes Sotheby's propose aux enchères, dans sa galerie parienne du Faubourg Saint-Honoré, le manuscrit de Nord [1 565 feuillets in-4] qui avait appartenu à Gwenn-Aël Bolloré [1925-2001], lequel avait dépensé « au moins le prix d'achat » du manuscrit pour le faire relier en quatre tomes par son relieur attitré, Henri Mercher.

Mercher avait tracé, sur les quatre plats de maroquin vert janséniste, la phrase : « Docteur Destouches / 4, rue Girardon / ne nous a semblé atteint / d'aucune affection transmissible ». Et Céline, sur une page de garde : « Ce manuscrit appartient à Renée Bolloré » [René Cosima, l'épouse de G.-A. Bolloré].

Estimé de 400 000 à 600 000 euros, le manuscrit atteindra l'enchère de 360 000 euros.

 

Mars

 

Le 15 : A l'occasion de la « Quinzaine de la Pléiade », les Editions Gallimard consacrent leur 41e album à Raymond Queneau : 321 illustrations choisies et commentées par Anne-Isabelle Queneau.

L'ouvrage reproduit plusieurs documents montrant que l'écrivain a, entre 1933 et 1937, proposé trois manuscrits à Robert Denoël : Le Chiendent en mai 1933, « Les Fous littéraires » en juin 1934 [qui deviendra Les Enfants du limon], et Chêne et chien. Denoël a publié le troisième à compte d'auteur en juillet 1937.

 

Octobre

Parution d'un nouveau numéro hors série du Magazine littéraire consacré à Céline.

 

 

Il contient un texte de Pascal Fouché [« Tous les éditeurs sont des charognes »] et un témoignage inédit de Bernard Steele datant de 1965 [« Aux Editions Denoël et Steele »].

 

Novembre

 

Parution de la biographie romancée de Robert Denoël par Louise Staman aux Editions St. Martin's Press.

 

    

L'ouvrage, tiré à 5 000 exemplaires, recueille quelques articles favorables dans la presse, mais il n'intéresse pas le grand public américain. Dès le mois de février 2004, l'éditeur liquide le stock des invendus à des soldeurs.