Robert DenoŽl, éditeur

1924

 

Denoël fréquente assidûment la Faculté, tout en publiant différentes chroniques littéraires dans des revues liégeoises et bruxelloises. Echanges épistolaires avec Max Jacob, Joseph Delteil, André Salmon, Edmond Jaloux, Jean Paulhan.

Le 11 juillet, il a « satisfait » à ses épreuves de fin de cession.

Amitié suivie avec Victor Moremans et Erasme Gillard, l'un à la Gazette de Liége, l'autre à Liège-Universitaire.

 

     Erasme Gillard et Victor Moremans sur le balcon de la Gazette de Liége - Numéro de la revue contenant le texte de Denoël

 

Septembre : Fait la connaissance de Paul Dresse de Lébioles [1901-1987] qui, comme lui, participe activement aux Cahiers Mosains, où il se prépare à publier un long article sur son ami Mélot du Dy. Dresse note, dans son journal, après une visite chez les Denoël : « R. Denoël sait comme Gœthe joindre, à la méconnaissance de Dieu, un esprit orgueilleux de son équilibre et une rare bonté envers autrui. Qu’en adviendra-t-il ? »

 

Octobre : Prend une inscription de 1er doctorat en Droit.